• 07 66 12 08 03
  • maud@accompagnementnature.fr

Naturopathie

Pour faire simple, la naturopathie peut être définie comme l’art de rester en bonne santé, de redevenir acteur et responsable de sa santé, de prendre soin de soi par des moyens naturels.

Cet outil ancestral de bon sens propose ainsi un ensemble de méthodes naturelles de santé pour optimiser son capital vital. La naturopathie prend en compte l’individu dans sa globalité.

Je ne suis pas médecin et ne procéderai à aucun acte médical, je ne pose pas de diagnostic et en aucun cas je ne vous demanderais d’arrêter un traitement médical en cours.

Lors du premier rendez-vous, je procède à un bilan de vitalité en tenant compte des habitudes alimentaires du consultant (au sens premier de « personne qui consulte »), ses antécédents médicaux, son style de vie, ses habitudes hygiéniques… Le but est d’accompagner vers le mieux-être et la vitalité optimale. Les domaines d’intervention sont par exemple l’accompagnement d’une perte de poids, de certaines pathologies chroniques ou encore la gestion du stress, en complément (et non en remplacement) des éventuelles mesures allopathiques préalablement mises en place par le médecin traitant du consultant ou son équipe médicale.

Je remets au consultant (quelques jours après), son programme d’hygiène vitale individualisé, autrement dit une « feuille de route » résumant tous les conseils personnalisés pour répondre à la demande du consultant : alimentation, hygiène physiologique, émotionnelle, phytothérapie, aromathérapie, élixirs floraux, etc. Chaque programme est différent,unique, car adapté au consultant et à sa demande du moment. Ces conseils ne se substituent en aucun cas à une ordonnance, ni ne dispensent d’une visite médicale. La naturopathie intervient en complément des traitements médicaux en cours et non en remplacement.

Mises en garde

La naturopathie ne remplace pas la médecine. Elle est complémentaire mais ne s’y substitue pas.

Elle n’a pas vocation à établir des diagnostics, ni des bilans de santé.

Aucun traitement médical ne doit être arrêté sans l’avis de votre médecin. Lui seul est habilité à prescrire des médicaments allopathiques et vous indiquer quand y mettre fin.

Les conseils qui vous sont donnés lors d’une consultation ne sont pas des ordonnances et ne peuvent donner lieu à des remboursements de la part de la sécurité sociale (en revanche, elles peuvent l’être entièrement ou en partie par votre mutuelle, renseignez-vous auprès d’elle).

Toute prise de compléments alimentaires, de plantes ou d’huiles essentielles n’est pas anodine et peut avoir des contre-indications ou des interactions avec certains médicaments.
A ce titre, il est nécessaire de m’informer de tout traitement en cours et d’éventuelles pathologies.

Il vous est demandé de ne pas administrer à un tiers les conseils qui vous sont donnés, en effet, ceux-ci sont personnalisés. Une autre personne pourrait pour des raisons de santé (ou d’allergie, de fragilité, âge, grossesse…) ne pas pouvoir suivre les mêmes indications.