• 07 66 12 08 03
  • maud@accompagnementnature.fr

Varicelle : l’aromathérapie à la rescousse

Varicelle : l’aromathérapie à la rescousse !

Fin février, la varicelle a pointé son nez chez mon fils de 2 ans.

Nous avons utilisé l’aromathérapie afin de soulager les démangeaisons et de prévenir d’éventuelles complications.

Cette préparation est issue du livre de D. Festy, elle est ok à partir du 4ème mois de l’enfant :

  • huile essentielle de lavande aspic 2 ml
  • huile essentielle de tanaisie 1 ml (attention bien lire le point 5 ci-dessous)
  • huile essentielle de ravintsara 3 ml
  • huile essentielle de niaouli 1 ml
  • huile végétale d’amande douce 8 ml
  1. Bien nettoyer et désinfecter un flacon codigoutte (ou roll-on ou flacon pipette) de 15 ml.
  2. Ajouter les huiles essentielles et l’huile végétale. Certaines marques indiquent précisément le nombre de gouttes correspondant à 1 ml, sinon on estime que c’est 30 gouttes pour 1 ml.
  3. Agiter doucement pour homogénéiser. C’est prêt !
  4. Appliquer 6 à 8 gouttes 3 à 4 fois par jour sur les zones irritées pendant une semaine.
  5. Je n’avais pas celle de tanaisie à la maison et la pharmacie n’en ayant pas j’ai mis 3 ml de lavande aspic au lieu de 2, pour remplacer le ml de tanaisie. Et au final tant mieux car la tanaisie a des actifs anti-inflammatoires, elle fait partie de la liste des huiles essentielles à éviter en cette période d’épidémie de covid-19. Tant que cette recommandation est maintenue, supprimez cette huile essentielle de la préparation.

En complément j’ai donné à mon fils un traitement homéopathique adapté.

3 mois après cet événement, je suis très satisfaite de ce mélange : il s’est peu gratté et la maladie est partie rapidement.

Pour découvrir les huiles essentielles, savoir comment les sélectionner pour être sûr de leur qualité, les choisir selon le besoin, les utiliser : participez à un atelier sur les huiles essentielles, en groupe au cabinet à Guichainville-Fumeçon : un moment de découverte convivial et un roll-on personnalisé fabriqué par vous-même à la clé 😉

A noter : suivez les conseils de votre médecin ou pharmacien, ces informations ne se substituent en aucun cas à un avis médical.